Cyril, 37 ans, en chemin de Résistance

Retrouvez le témoignage de Cyril, 37 ans.

Présentez-vous en quelques mots.

J'ai 37 ans et je suis chaudronnier soudeur de métier.

J'ai une fille de 7 ans et demie et je vis dans la région Nouvelle-Aquitaine, plus précisément près de Poitiers. L'écologie et le réchauffement climatique ont toujours suscité un grand intérêt chez moi, et encore plus aujourd'hui...

 

Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre Résistance Climatique?

Car pour moi, si nous perdons ce combat, tous les autres n'ont plus de raison d'être ! Cela devrait être une priorité et une urgence absolue pour l'ensemble de la population.

 

Sur le 1er engagement (ne plus prendre l'avion et rouler en voiture moins de 2000 km/an/pers), qu'est-ce que cela change (ou va changer) concrètement pour vous?

Je n'ai jamais pris l'avion et j'ai une voiture électrique, donc au niveau du bilan carbone, je culpabilise moins. Mais le véhicule électrique a totalement changé ma mobilité, dans le sens positif du terme: un confort de conduite inégalé, un silence appréciable, une accélération incomparable à une thermique, une station service a domicile 😜 ... et le coût d'utilisation et d'entretien qui est dérisoire.

 

Sur le 2e engagement (se nourrir d’aliments 100 % bio, locaux, de saison, en mangeant de la viande 1 à 2 fois par mois au plus), qu'est-ce que cela change (ou va changer) concrètement pour vous?

Au moins, avec le bio local de saison, nous savons d'où viennent les produits que nous consommons, c'est meilleur pour la santé et l'environnement et c'est une satisfaction de se dire que l'on participe à la sauvegarde du petit producteur du coin plutôt que de faire vivre ces multinationales qui importent des produits à l'autre bout de la planète avec un bilan carbone désastreux.

Pour la viande je m'en passe très bien et j'apprends à cuisiner de bons repas avec des légumes de saison, bien sûr. Surtout, je suis en parfaite santé!

 

Sur le 3e engagement (ne plus acheter de neuf, en particulier d’appareils électroniques neufs), qu'est-ce que cela change (ou va changer) concrètement pour vous?

Quand quelque chose tombe en panne, j'essaie de le réparer pour lui donner une seconde vie. Sinon j'achète d'occasion, comme par exemple mon dernier achat: un canapé en excellent état à moitié prix par rapport à du neuf, ça serai idiot de s'en priver!

Ça fait aussi pas loin d'un an que j'ai entrepris une démarche presque zéro déchet... car le zéro est presque impossible!

 

Sur le 4e engagement (demander à l’État et aux entreprises de tenir l’engagement de la France en divisant par 4 nos émissions de gaz à effet de serre), qu'est-ce que cela change (ou va changer) concrètement pour vous?

Il faudrait déjà que ce soit du concret, je m'en réjouirai quand nous commencerons à entamer un tournant. Pour l'instant, c'est beaucoup trop long et les modifications climatiques ne nous attendrons pas.

 

Quelles satisfactions et frustrations ces engagements vous apportent-ils au quotidien?

Une satisfaction d'améliorer le monde et cette société qui a perdu tout bon sens... Je sais que c'est la voie à prendre, mais trop de personnes ne l'entendent pas de cette façon: c'est ça ma frustration, de ne pas arriver à convaincre que notre mode de vie actuel est destructeur pour la nature... donc nous même au final ! Vivons en harmonie avec elle car on en fait partie et de cette façon, nous pourrons en profiter beaucoup plus longtemps.

 

Quel lien souhaiteriez-vous avoir avec d'autres résistants climatiques?

Partager ses expériences, échanger des conseils, se sentir moins seul face au chaos qui nous guette : ça donne de l'espoir de savoir que d'autres pensent comme nous et se sont engagés concrètement !🤗

 

Avez-vous autre chose à ajouter?

Nous sommes précurseurs d'un mouvement qui va s'intensifier par nécessité. Ne lâchons rien et pensons à nos enfants!

 

S'il vous plait, vérifiez vos mails pour activer votre compte en cliquant sur le lien reçu.