Je signe

Je ne crois pas que le changement climatique et l’effondrement de la biodiversité soient des fatalités. Nous les avons créés. Nous pouvons y mettre fin. En modifiant radicalement nos modes de vie et de fonctionnement, nous pouvons inverser la tendance. Nous pouvons construire des sociétés prospères et heureuses en consommant dix fois moins d’énergie et ainsi « sauver » le climat et la biodiversité.

Force est de constater que ce n’est pas la trajectoire actuelle. Cette bataille semble perdue, c’est qu’elle n’a jamais été tentée. Nous contemplons la dégradation rapide de la situation, comme si nous étions impuissants.

Nous avions l’excuse d’attendre que les politiques gèrent le problème. Encore récemment, les États ont pris des engagements lors de l’accord de Paris sur le Climat. Nous voyons que ces engagements ne sont pas tenus, alors même qu’ils étaient insuffisants pour maintenir le réchauffement en deçà de 2°C. En ce domaine, les discours et les actes semblent « déconnectés ».

L’inaction des gouvernements est révoltante et criminelle. Elle est un triste reflet de la passivité des peuples. L’urgence, néanmoins, est plus tranchante que jamais auparavant. Effondrement des populations d’insectes et d’oiseaux, incendies catastrophiques en Californie, en Grèce, sécheresse en Europe et en Australie après des cyclones d’une violence inégalée à Saint Martin, tout cela sur fond de « crise migratoire ». « Nous assistons à la gestation d’une tragédie bien annoncée dans une forme d’indifférence. La planète est en train de devenir une étuve, nos ressources naturelles s’épuisent, la biodiversité fond comme neige au soleil.» Tout cela correspond précisément aux prévisions des décennies passées. Je suis néanmoins abasourdi : c’est en train d’arriver ! La crise écologique et le réchauffement climatique sont en cours. Et dire que les difficultés connues cette année sont d’infimes prémisses des catastrophes incroyablement plus dévastatrices qui se préparent si nous ne changeons rien !

C’est l’heure des choix.

Lire le texte complet de l'Appel

Who's signing

J'entre en Résistance Climatique !

Je décide de transformer ma vie en profondeur pour créer la possibilité d’un futur heureux pour les humains sur Terre.

Dans les 2 à 5 ans qui viennent, je m’engage à :
- ne plus prendre l’avion et rouler moins de 2 000km/an en voiture
- me nourrir d’aliments 100 % bio, locaux, de saison, en mangeant de la viande 1 à 2 fois par mois au plus
- ne plus acheter d’appareils électroniques neufs (ordinateurs, écrans, smartphones…)
- demander à l’’État et aux entreprises de tenir l’engagement de la France en divisant par 4 nos émissions de gaz à effet de serre

 

1 .508

sur un objectif de 2 .000 signature

J'entre en Résistance Climatique, je signe l'Appel

    followed Je signe 2018-10-22 14:35:50 +0200
    signed Je signe 2018-10-22 14:11:27 +0200
    ELODIE HADENGUE
    signed Je signe 2018-10-22 14:10:34 +0200
    signed Je signe 2018-10-22 13:20:34 +0200
    signed Je signe via 2018-10-22 13:11:36 +0200
    mohamed moncef krit
    signed Je signe 2018-10-22 13:03:20 +0200
    En 2008, j’ai pris la décision d’agir, plus d’avions, de voiture, de vacances, de travail, reduction de mes consommations ; plus de combustibles fossiles plus d’essence ou de diesel, plus de gaz, 200€ de moins d’électricité, 500€ de moins d’eau, plus de viandes, plus d’achats neufs, plus d’achats de vétements ou a minima, reduction de mon alimentation 2 repas / jour, alimentation bio, locale, actions citoyennes avec des associations ; festival des utopies concrêtes, estival de la permaculture, alternatiba, colibris, bellastock (architecture nouvelles) et divers actions disco soup, plantation divers, et formation en agroecologie, maraîchage en sol vivant et a la permaculture, pour une autonomie réelle…


    Renoncez a notre confort de vie est Essentiel pour les générations futurs.


    Rejoinez les mouvements citoyens de résistance de la décroissance, devenu la sobriété heureuse, détourné en simplicité volontaire, n’oubliez pas le mouvement de la transition détourné en transition énergétique ( qui ne ne nui pas a la croissance) , alors oui, j’agis car je suis dans l’éveil mais les gouvernements ne veulent pas nous entendre, seul, les citoyens doivent agir en court circuitant ce système pour les banques et les élites qui poussent a une dictature économique pour maintenir leurs pouvoirs.
    signed Je signe 2018-10-22 12:28:32 +0200
    signed Je signe 2018-10-22 11:19:35 +0200
    signed Je signe 2018-10-22 10:30:11 +0200
    signed Je signe 2018-10-22 07:32:12 +0200
    signed Je signe 2018-10-22 07:32:06 +0200
    signed Je signe 2018-10-21 23:41:11 +0200
    signed Je signe 2018-10-21 23:34:06 +0200
    signed Je signe 2018-10-21 23:27:41 +0200
    Merci !
    signed Je signe via 2018-10-21 22:32:20 +0200
    signed Je signe 2018-10-21 21:56:37 +0200
    signed Je signe 2018-10-21 21:36:03 +0200
    Il convient de partager les bonnes pratiques, former des groupes de citoyens en transition, mutualiser les moyens et les ressources. Un groupe en résistance sera plus fort, et rayonnera!
    signed Je signe 2018-10-21 17:06:05 +0200
    signed Je signe 2018-10-21 16:16:30 +0200
    Je décide de transformer ma vie en profondeur pour créer la possibilité d’un futur heureux pour « tous les vivants » sur Terre
    signed Je signe 2018-10-21 16:13:19 +0200
    signed Je signe 2018-10-21 14:04:57 +0200
    signed Je signe 2018-10-21 12:10:17 +0200
    signed Je signe 2018-10-21 09:49:02 +0200
    signed Je signe 2018-10-21 09:39:43 +0200
    meme ,si je ne suivrais pas la totalité de cet appel , j’en prends une grande partie car malheureusement par des deplacement quotidien je roule plus de 2000 kms en covoiturant!!!
    signed Je signe 2018-10-21 08:37:17 +0200
    Marie Bertholet
    signed Je signe 2018-10-21 01:46:08 +0200
    signed Je signe 2018-10-20 18:42:21 +0200
    signed Je signe 2018-10-20 15:55:47 +0200
    signed Je signe 2018-10-20 14:52:54 +0200
    signed Je signe 2018-10-20 13:16:59 +0200