Je transforme ma vie

Je ne crois pas que le changement climatique et l’effondrement de la biodiversité soient des fatalités. Nous les avons créés. Nous pouvons y mettre fin. En modifiant radicalement nos modes de vie et de fonctionnement, nous pouvons inverser la tendance. Nous pouvons construire des sociétés prospères et heureuses en consommant dix fois moins d’énergie et ainsi « sauver » le climat et la biodiversité.

Force est de constater que ce n’est pas la trajectoire actuelle. Cette bataille semble perdue, c’est qu’elle n’a jamais été tentée. Nous contemplons la dégradation rapide de la situation, comme si nous étions impuissants.

Nous avions l’excuse d’attendre que les politiques gèrent le problème. Encore récemment, les États ont pris des engagements lors de l’accord de Paris sur le Climat. Nous voyons que ces engagements ne sont pas tenus, alors même qu’ils étaient insuffisants pour maintenir le réchauffement en deçà de 2°C. En ce domaine, les discours et les actes semblent « déconnectés ».

L’inaction des gouvernements est révoltante et criminelle. Elle est un triste reflet de la passivité des peuples. L’urgence, néanmoins, est plus tranchante que jamais auparavant. Effondrement des populations d’insectes et d’oiseaux, incendies catastrophiques en Californie, en Grèce, sécheresse en Europe et en Australie après des cyclones d’une violence inégalée à Saint Martin, tout cela sur fond de « crise migratoire ». « Nous assistons à la gestation d’une tragédie bien annoncée dans une forme d’indifférence. La planète est en train de devenir une étuve, nos ressources naturelles s’épuisent, la biodiversité fond comme neige au soleil.» Tout cela correspond précisément aux prévisions des décennies passées. Je suis néanmoins abasourdi : c’est en train d’arriver ! La crise écologique et le réchauffement climatique sont en cours. Et dire que les difficultés connues cette année sont d’infimes prémisses des catastrophes incroyablement plus dévastatrices qui se préparent si nous ne changeons rien !

C’est l’heure des choix.

Lire le texte complet de l'Appel

Who's signing

J'entre en Résistance Climatique !

Niveau 2 d'engagement - Le niveau 1 d'engagement (Ne pas prendre l'avion) est accessible ICI.

Je décide de transformer ma vie en profondeur pour créer la possibilité d’un futur heureux pour les humains sur Terre.

Dans les 2 à 5 ans qui viennent, je m’engage à :
- ne plus prendre l’avion et rouler moins de 2 000km/an en voiture
- me nourrir d’aliments 100 % bio, locaux, de saison, en mangeant de la viande 1 à 2 fois par mois au plus
- ne plus acheter d’appareils électroniques neufs (ordinateurs, écrans, smartphones…)
- demander à l’’État et aux entreprises de tenir l’engagement de la France en divisant par 6 nos émissions de gaz à effet de serre

 

1 .662

sur un objectif de 2 .000 signature

J'entre en Résistance Climatique, je signe l'Appel

    signed Je signe 2020-02-26 03:29:22 +0100
    L’inaction des gouvernements n’est pas le triste reflet de la passivité des peuples. L’action volontaire du gouvernement pour occulter la catastrophe a fabriqué la passivité des peuples. Beaucoup sont préoccupés, maintenant il faut agir collectivement: se rebeller
    signed Je signe via 2020-02-25 19:34:58 +0100
    signed Je signe 2020-02-25 18:51:09 +0100
    Indispensable et cohérent !
    signed Je signe 2020-02-21 16:03:01 +0100
    signed Je signe 2020-02-19 18:09:09 +0100
    signed Je signe 2020-02-16 19:01:07 +0100
    signed Je signe 2020-02-16 17:45:34 +0100
    signed Je signe 2020-02-14 10:52:42 +0100
    signed Je signe via 2020-02-13 18:08:57 +0100
    signed Je signe 2020-02-12 19:52:40 +0100
    Je mange déjà peu de viande rouge et réduit certaines viandes blanches.

    Je mange plus du fromage de chèvre, brebis, oeufs, des graines de céréales, … Fruits et légumes Français.

    Je mélange aux pâtes et riz complets : poids chiches, flageolets, fèves….

    Mon téléphone est d’occasion, et je fais réparer mon lave linge et mon lave vaisselle.

    Je prend le train pour aller à Paris.

    Par contre, pour les voyages en dehors de la France, je prends l’avion tous les 4 ou 5 ans au lieu de faire trop de route en voiture.

    Bon courage à toutes et tous.
    signed Je signe 2020-02-12 07:43:56 +0100
    signed Je signe 2020-02-11 14:15:15 +0100
    signed Je signe 2020-02-11 11:37:37 +0100
    signed Je signe 2020-02-11 10:07:15 +0100
    signed Je signe via 2020-02-11 10:06:05 +0100
    signed Je signe via 2020-02-11 09:44:58 +0100
    Violaine Mussault
    signed Je signe 2020-02-11 09:35:40 +0100
    signed Je signe 2020-02-11 07:14:34 +0100
    signed Je signe 2020-02-11 06:14:16 +0100
    signed Je signe 2020-02-10 23:24:12 +0100
    signed Je signe 2020-02-08 13:25:54 +0100
    Merci !
    signed Je signe 2020-02-08 11:26:57 +0100
    signed Je signe 2020-02-07 16:28:40 +0100
    signed Je signe 2020-02-06 13:24:13 +0100
    Les 5 engagements mentionnés pourraient être un peu plus flexibles. On pourrait, par exemple, proposer 10 engagements au signataire et lui donner la possibilité d’en cocher 9. On pourrait aussi mettre des conditions pour certains engagements comme pour “ne plus prendre l’avion” et proposer des alternatives si un des engagements est trop difficile à tenir.

    Personnellement, la moitié de ma famille habite en Afrique et il est impossible pour moi de ne plus jamais aller les voir (il est aussi très difficile d’envisager un autre moyen de transport que l’avion pour leur rendre visite). Ainsi, on pourrait envisager que je décide de prendre l’avion une fois tous les 5 ans pour aller voir ma famille mais que pour compenser cela, je m’engage sur d’autres actions. Cela me permet de signer l’appel sans culpabiliser car je sais que je ne vais pas pouvoir respecter un de mes engagements.
    signed Je signe 2020-02-05 12:19:13 +0100
    signed Je signe 2020-02-03 09:34:41 +0100
    signed Je signe 2020-02-02 23:18:05 +0100
    Suite conférence Gildas Veret à Vineuil
    signed Je signe 2020-02-02 14:28:57 +0100
    signed Je signe 2020-02-01 10:03:23 +0100
    signed Je signe 2020-01-31 10:34:41 +0100