Résistance Climatique, est-ce uniquement de l’action individuelle ? Est-ce que ça peut changer les choses globalement ?

Réponse

Les 3 premiers engagements de Résistance Climatique peuvent sembler relever uniquement de l'action individuelle. Or il est clair que nul ne pourra améliorer la situation globale s'il est le seul à réduire son empreinte carbone... Résistance Climatique vise par ces actions à créer une rupture de la norme sociale. Résistance Climatique ne s'inscrit pas dans l'opposition parfois faite de façon un peu caricaturale entre action individuelle et action collective. Elle articule plutôt action individuelle et action collective autour de la notion de cohérence :

  1. En effet, impossible de suivre les actions de Résistance Climatique si la société dans son ensemble n'évolue pas : par exemple, pour pouvoir manger local, de saison, bio, et en vrac, j’ai besoin d’agriculteurs qui produisent près de chez moi et en bio ! Et c’est vrai pour chacune des actions : j’ai besoin des autres pour y arriver ! Aussi, nul ne pourra améliorer la situation globale s’il est le seul à réduire ses gaz à effet de serre. Résistance Climatique vise à créer une fissure de la norme sociale : faire en sorte que prendre la voiture devienne ringard et has been, que le vélo soit le transport le plus commun, que quitter son travail car trop de km le séparent de son logement soit régulièrement envisagé (si possible au regard d’autres critères de vie personnelle), que réparer son téléphone soit normal, que voyager sans monter dans un avion devienne systématique, etc.
  2. Le 4ème engagement de Résistance Climatique relève de l'action collective, mais celle-ci n'est bien possible à notre sens qu'en lien avec les 3 engagements précédents. Comment demander des mesures d'ajustement à grande échelle (décarboner l'alimentation, les transports, etc.) si nous n'incarnons pas aussi ces changements dans nos vies individuelles ? Notre combat est aussi celui de la bascule des imaginaires. Aussi, beaucoup des résistant-e-s climatiques sont très engagé-e-s sur leurs territoires : élu-e-s locaux, membres actifs d’associations, de collectifs, etc. L’action politique est importante et nécessaire.

Par cette approche (individuelle ET collective), nous espérons :

  • embarquer les gens qui aujourd’hui sont sensibilisés et n’ont pourtant pas encore modifié leur mode de vie en leur donnant des clés pour agir concrètement sur les plans individuel et collectif ; 
  • pousser les politiques et les entreprises à prendre des mesures à la hauteur de l’enjeu en criant haut et fort que nous les appelons de nos vœux et en montrant par l'exemple qu'il est possible de les adopter dans nos vies de façon heureuse (par exemple, adopter une vraie taxe carbone ; attribuer un quota d’émissions à chaque Français ; taxer plus fortement les logements non isolés ; développer le rail et le fret ; déployer de vraies aides à l’isolation thermique des logements ; soutenir davantage l’agriculture biologique ; etc). En effet, les mesures nécessaires politiquement sont difficilement prises dans une démocratie si elles ne sont pas reconnues comme vitales par une grande partie de la population.
S'il vous plait, vérifiez vos mails pour activer votre compte en cliquant sur le lien reçu.