Veille sur l'aviation

Vous trouverez ici de quoi mieux comprendre l'impact de l'aviation sur le climat. Cette veille que nous partageons et que vous pourrez explorer ci-dessous contient des liens, des textes, des articles, ou des vidéos... Bonne exploration.

  • Pourquoi arrêter l’avion ne devrait plus être un débat – Par Bonpote
    Un bon condensé des arguments à lire, creuser et intégrer au sujet de l'aviation et du changement climatique. « Soyons clairs : nous devons tout remettre en question. Vu les baisses d’émissions de CO2eq que nous devons réaliser chaque année, 1%, c’est énormissime. Il n’y aura pas de petits profits. Toute baisse d’émissions est bonne à prendre. Ce n’est pas parce que l’autre pollue plus que toi que tu ne dois pas faire d’efforts. Si nous devions attendre que l’américain ait une empreinte carbone de 2T CO2eq/an pour changer, nous pourrions attendre longtemps. »
    https://bonpote.com/pourquoi-arreter-lavion-ne-devrait-plus-etre-un-debat/
  • Lettre aux salariées et salariés de l’aéronautique toulousaine – Par le collectif d'une centaine de scientifiques de l'Atelier d’Écologie Politique de Toulouse
    « C’est cette industrie aéronautique, de sa production à ses usages, qui participe à des infrastructures de transport posant aujourd’hui un sérieux problème environnemental. […] Les émissions de gaz à effet de serre, le dérèglement climatique, les prévisions des rapports du GIEC, les traînées des avions qui augmentent le forçage radiatif, l’incompatibilité entre les prévisions de croissance du transport aérien et la nécessaire décroissance des émissions de gaz à effet de serre mondiales, le kérosène non taxé, la TVA sur les billets réduite ou nulle, la non-inclusion de l’industrie aéronautique dans les accords sur le climat, les faibles marges de progrès technologiques pour décarboner le transport aérien, etc. […] Il est grand temps d’ouvrir un débat difficile mais lucide sur la reconversion du secteur... »
    https://atecopol.hypotheses.org/4062
  • «L’aviation de masse est incompatible avec la vie sur Terre. Un autre voyage existentiel est possible»
    Lettre ouverte aux politiques et citoyen.ne.s belges - Extraits :
    "L’industrie aérienne de masse est symbolique dans la lutte climatique. Elle s’apparente à un « luxe nihiliste », où les plus privilégiés émettent plus de CO2 en un seul vol, destiné au loisir, que la plupart des individus pauvres n’émettront en une vie entière, par leur activité de subsistance, tandis que ce sont les mêmes pauvres qui subiront la destruction « aérienne » de leurs conditions d’existence. L’actualité ne prouve-t-elle pas que l’on peut clouer au sol 90% de l’aviation du jour au lendemain, sans que personne ne meure ? (...) Pourquoi ne pas employer le génie aérien pour régénérer la terre au lieu d’y mettre le feu ?"
    https://plus.lesoir.be/300693/article/2020-05-13/laviation-de-masse-est-incompatible-avec-la-vie-sur-terre-un-autre-voyage
  • 65 % des français prêts à ne plus prendre l’avion ?

    L'écologie est dans l'air du temps, mais jusqu'à quel point ? Un sondage Harris Interactive lundi [septembre 2019] pour RTL et M6 tente de répondre à cette question et les résultats attestent une nette percée dans l'opinion des questions environnementales. Ainsi, 72 % des sondés assurent s'être « davantage intéressés aux enjeux d'écologie et avoir modifié leur comportement dans ce sens », chiffre qui monte à 89 % dans la tranche 18-24 ans, en pointe dans les mobilisations sur les questions de réchauffement climatique. Une préoccupation nouvelle qui n'empêche pas l'inquiétude : 69 % des sondés se disent globalement « pessimistes pour l'avenir de la planète », mais avec de fortes différences selon l'âge, 59 % des 18-24 ans se disant « optimistes » pour seulement 23 % des 65 ans et plus.

    Sur les changements de comportement, ils sont 53 % à se dire prêts à « ne plus utiliser de véhicules individuels » et 65 % à « ne plus prendre l'avion », 82 % à « consommer moins de viande », 95 % à « se passer des objets en plastique à usage unique » et 97 % à « trier leurs déchets ».

    https://www.lepoint.fr/environnement/ecologie-53-des-francais-prets-a-renoncer-a-leur-voiture-02-09-2019-2332973_1927.php

  • La «honte de voler» va plomber l’aviation, selon UBSConceptualisé en Suède, le «flygskam», soit littéralement la «honte de voler» liée à la culpabilité de peser sur l’environnement, peut-il réellement impacter l’aviation mondiale? Oui, répond UBS dans une étude. Et lourdement.  https://www.lematin.ch/story/la-honte-de-voler-va-plomber-laviation-selon-ubs-485912223488#Echobox=1570116757
  • 24 % des aéroports Ryanair survivent grâce aux subventions et au détriment du climat    https://usbeketrica.com/article/24-aeroports-ryanair-survivent-subventions-detriment-climat?
  • Les futures épidémies que nous vivrons DBY #68 - par DirtyBiology
    Où l'on peut y voir (entre autres) le rôle de l'aviation comme vecteur majeur de propagation des pandémies

  • L’aviation a-t-elle une place dans un monde décarboné ? - Par Kevin Anderson (Chercheur en sciences de l'environnement et climatologie)
    "L’aviation n’a pas sa place dans un avenir décarbonisé. L’aviation, telle qu’elle est aujourd’hui, telle qu’elle sera demain et pour les 10 ou 20 prochaines années, n’a pas sa place dans un avenir décarbonisé."
    https://fr.forumviesmobiles.org/2018/07/10/mouvement-fly-less-12515
  • Repenser notre monde !
    Quelle sortie de crise voulons-nous ? On continue comme avant ou on prend un nouveau départ ? On finance les compagnies aériennes ou on développe les transports bas carbone ?

  • Science VS Lobby aérien - Aurélien Bigo contre l'allongement de la piste de l'aéroport de Carpiquet à Caen (Normandie)
    De la nécessité de planifier la baisse du trafic aérien en France, à Caen et ailleurs, pour respecter les objectifs de la France de neutralité carbone d'ici 2050

Compensation carbone

  • Air France et la neutralité : pourra-t-on voler tranquilles en France dès l’an prochain ?
    Une stratégie robuste de lutte contre le changement climatique ne peut se contenter d’une neutralité de façade : elle doit chercher à réduire coûte que coûte ses émissions en absolu, et même aider si possible les autres à réduire les leurs, en plus de contribuer à augmenter les puits de carbone.
    http://www.carbone4.com/decryptage-mobilite-air-france-neutralite/
S'il vous plait, vérifiez vos mails pour activer votre compte en cliquant sur le lien reçu.